Quelles sont les étapes de fabrication d’un câble électrique ?


Derrière un câble électrique, se cache un processus de fabrication complexe. Découvrez les dessous des étapes de fabrication d’un câble électrique chez SAB :

Avant le lancement de fabrication

Tout d’abord, la base principale du câble électrique est le fil, qui peut être chez SAB, de cuivre ou de cuivre étamé. C’est avec celui-ci que tout commence. Dans cette étape, on extrait le fil de sa bobine pour ensuite l’utiliser dans l’étape suivante : le tréfilage.

Première étape : le tréfilage

Il s’agit d’une opération destinée à réduire progressivement le diamètre du fil, à l’aide d’une succession de filières diamant de plus en plus petite. Ainsi, le fil est travaillé jusqu’à obtenir le diamètre final souhaité. Chez SAB Bröckskes nous pouvons produire des brins de cuivre jusqu‘à 0,055mm de diamètre pour nos torons.

Deuxième étape : le toronnage

Dans cette seconde étape, les fils obtenus lors du tréfilage sont regroupés afin de former un conducteur. En effet, le fil est conçu de sorte à obtenir la section de cuivre désirée (liée à la conductivité électrique souhaitée).

Troisième étape : l’isolation

Lorsque le fil conducteur est formé, celui-ci est recouvert d’une couche isolante (thermoplastique ou silicone).

Dans ce processus, la matière isolante est fondue et s’applique en continu sur le conducteur afin d’éviter toutes fuites de courant.

Les matériaux utilisés dans l’isolation varient en fonction des performances* et des caractéristiques souhaitées. Aujourd’hui, ils existent plusieurs matériaux : PVC, PUR, XLPE…

*Performance thermique, électrique, chimique, mécanique, normative, économique…

Quatrième étape : l’assemblage

Pendant le processus d’assemblage, un certain nombre conducteurs isolés sont regroupés, puis torsadés autour d’un axe commun pour obtenir un câble.

La particularité de cette étape, est que celle-ci facilite la manipulation du produit fini en augmentant sa flexibilité.

À savoir : le sens d’assemblage peut avoir un impact significatif sur la flexibilité et la fonctionnalité d’un câble.

Cinquième étape : le blindage

Le blindage est une protection contre les perturbations électro-magnétiques (on parle de CEM). D’ailleurs, il existe plusieurs types de blindage et dépendent de l’application.

Les différents types de blindage :

  • Le ruban aluminium
  • Le Guipage (BLH)
  • La Tresse

Aussi, d’autres alternatives existent et il est d’usage courant d’associer différents types de blindage (exemple : ruban alu + tresse en cuivre étamé).

Sixième étape : le gainage extérieur

À propos de l’étape d’application de la gaine extérieure, celle-ci est très similaire à celle de l’isolation, tant dans les matériaux que dans le processus. La gaine extérieure a une fonction de protection contre les contraintes mécaniques et chimiques.

Le matériau de gainage est choisi en fonction de sa souplesse, de son environnement de travail, du degré de protection requis de l’application.

Également, c’est lors de cette étape que le câble est marqué.

Septième étape : le contrôle final

Cette étape est particulièrement importante. Chez SAB, le produit est contrôlé à chaque étape de sa fabrication. De surcroît, nous réalisons une étape de contrôle final où chaque détail technique du câble va être examiné avant le conditionnement et l’expédition du produit.

.

C’est ainsi que SAB Bröckskes met à profit son savoir-technique pour vous fournir des câbles de haute qualité « Made In Germany ». SAB France est fière de faire partie du groupe !